Écrivains d'hier et d'aujourd'hui... de fascinantes analogies

Bossuet et Claude Rich

Chateaubriand et Jean Tulard

Lamartine et Jean-Marie Rouart

Diderot et Voltaire hier  d'Ormesson et Onfray aujourd'hui

Georges Sand et Honoré de Balzac des amis retrouvés

Sylvain Tesson et Thierry Lentz sur les traces de leur propre Histoire (Jomini et Savary)

Rimbaud-Murat et Verlaine-Villon d'éternels poètes

Charles d'Orléans et Victor Hugo poètes en exil

Saint Jean de Cronstadt et Jean-Yves Leloup l'intelligence de la foi

Platon et Omraam Mikhaël Aïvanhov philosophes et esprits supérieurs

Voyez les diaporamas ci-dessous qui ne sont qu'une porte d'entrée.. la lecture des oeuvres permet de mieux sentir l'identité de chacun de ces êtres et leurs évolutions au fil des siècles.

 

  • Bossuet

    Jacques Bénigne Bossuet, surnommé l'Aigle de Meaux, grand prédicateur, connu pour ses sermons et ses oraisons funèbres,il fut aussi précepteur du Grand Dauphin." Ô mon âme ! qui as la gloire de porter l'image de Dieu ! Ô mon âme qui as reçu ce très grand honneur d'être un esprit de son Esprit, d'être sortie comme de sa poitrine, d'être un soupir de son cœur amoureux et tout plein de bonté pour toi ! aime donc ce Dieu de bonté qui t'a tant aimée ; aime uniquement ; aime ardemment ; et te consume dans les flammes de son divin amour. "

  • Claude Rich

    Claude Rich, acteur et comédien, à la diction incomparable, excellent orateur, qui joua entre autres des rôles d'hommes d'église. "Je ne suis pas un très bon chrétien. Je n’étudie pas beaucoup ma religion, mais je crois en l’amour de Dieu. De la même façon que l’on ne sait pas toujours pourquoi on aime une personne, j’aime Dieu. Je le fréquente tous les dimanches. Lorsqu’il m’arrive de confier à quelqu’un mon intention d’aller à la messe le dimanche et que mon interlocuteur me fait part de son étonnement, je lui dis que c’est moi qui suis étonné qu’il n’aille pas à l’église"

  • Chateaubriand

    Excellent romancier à la prose poétique et prolifique, il fut un précurseur du romantisme en France. Ses Mémoires d'Outre-tombe sont un monument de la littérature. De naissance noble, il resta royaliste et nourrit des sentiments évolutifs envers Napoléon Bonaparte, qu'il admira d'abord, avant de devenir un farouche opposant en écrivant De Buonaparte et des Bourbons. Peut-être a-t-il été déçu dans ses ambitions politiques.

  • Jean Tulard

    Jean Tulard, brillant historien, à la prodigieuse mémoire et également très bon orateur, sachant manier le verbe avec finesse, il est devenu un spécialiste incontournable de Napoléon et de l'histoire impériale ( comme quoi la mémoire inconsciente motive nos actions dans une sorte de continuité d'une vie à l'autre). Il a également écrit sur l'histoire du cinéma...

  • Jean-Marie Rouart

    Jean-Marie Rouart,
    Né dans une famille de peintres, il devient écrivain, romancier, mais également chroniqueur dans différents journaux. Sa plume fine et alerte témoigne d'une vaste culture et d'une haute vision de l'Histoire . Il a eu le courage de défendre certains des plus opprimés : prostituées, innocent accusé à tort.

  • Alphonse de Lamartine

    Précurseur de la poésie romantique, avec les Méditations poétiques, son lyrisme touche encore les jeunes d'aujourd'hui. Romancier, dramaturge et historien, il joua aussi un rôle important dans la vie politique de son siècle et participa à la révolution de 1848.

  • Jean-Marie-Rouart

    Je remercie spécialement ici Jean-Marie Rouart d'avoir lu et compris mon essai sur BALZAC GONZAGUE et pour l'article éclairé qu'il a rédigé dans le journal le Figaro. https://www.lefigaro.fr/livres/balzac-gonzague-de-sophie-desestoiles-gonzague-tres-honore-20210616

  • Chopin

    Quelle délicatesse d'âme pour écrire de si sublimes mélodies. Absolument romantique, il a sa place ici, près de George Sand.
    Quand j'ai vu une image de Chopin vêtu en jean et baskets à l'occasion de la Folle journée de Nantes qui lui fut consacrée en 2010, j'ai aussitôt pensé : c'est Jean-Michel Jarre !

  • Jean-Michel Jarre

    Bien sûr la musique de Jarre est fort différente de celle de Chopin. Toutefois tous deux furent à l'avant-garde de la création musicale de leur époque, et ne composèrent que des musiques instrumentales, sans parties vocales. Voyez l'admirable similitude des visages.