• Napoléon Ier Miniature sur ivoire, collection particulière de l'auteur

  • Nom non révélé . Pour en savoir plus, voir la page "l'éternel' retour"

Cliquez sur les images pour les voir en entier... surtout pour Joséphine et pour Duroc...

  • Joséphine

  • Nom non révélé. Cette femme a été mon amie pendant des années et des années, elle a grandi sur une île et est venue en France métropolitaine vers l'âge de 8 ans.

  • Le Sacre

  • Joséphine la grâce et l'élégance

  • Même geste que l'Impératrice, même classe en habits simples

  • Une grande finesse d'esprit et beaucoup de charme chez cette femme qui a de la mémoire. Photo de 1998, avec mon jeune fils

  • Pauline Borghese, sœur de l'Empereur, connue pour sa grande beauté, morte à Florence

  • Florence, que j'ai rencontrée comme étant une admiratrice de Jean-Louis Murat.

  • Elle aussi a de la mémoire, elle m'a aidée dans mes recherches et a reconnu celle qui fut sa sœur Caroline

  • Marie-Caroline Bonaparte qui devint Caroline Murat, reine de Naples

  • Marie Audigier, qui fut la compagne de Jean-Louis Murat. des retrouvailles karmiques entre amants.

  • Marie Audigier, qui fut un temps chanteuse.

  • Joachim Murat, grand Duc de Berg, puis roi de Naples et mari de Caroline.

  • Murat connu pour sa vaillance au combat et ses costumes somptueux. Voir la partie " Roi poète musicien"

  • Jean-Louis Bergeaud ( on retrouve dans son nom celui du Duc de Berg ) a choisi comme nom d'artiste : Murat, car il a la mémoire de ses vies passées

  • Louis Desaix, un ami très proche du général Bonaparte, qui s'illustra en Égypte, et sauva la mise à Marengo, au prix de sa vie. Napoléon, très affecté par sa mort, fera bâtir pour honorer sa mémoire un cénotaphe au col de Grand Saint Bernard

  • Quand j'ai vu ce portrait de Gonzague Saint Bris dans une revue, j'ai compris qu'il avait été Desaix, et qu'il le savait. Je lui ai écrit et nous avons échangé pendant des années sur ces vastes sujets.

  • Même allure romantique, même élégance décontractée que son illustre aïeul. Et bien sûr Gonzague aussi avait de la mémoire, il a écrit une biographie " Desaix, le sultan de Bonaparte" que je vous invite à lire. Notez les initiales : GSB comme Grand Saint Bernard.

  • Jean Lannes. Napoléon dira de lui à Sainte-Hélène : Lannes, le plus brave de tous les hommes […] était assurément un des hommes au monde sur lesquels je pouvais le plus compter […] L'esprit de Lannes avait grandi au niveau de son courage, il était devenu un géant.

  • Jérôme L***, que j'ai rencontré dans un cadre professionnel. Homme très vif d'esprit, sérieux et de bon conseil. J'ai aussi noté qu'il est grand, dynamique et très athlétique.

  • Après avoir eu cette intuition relative à Lannes, j'en ai parlé avec Jérôme... cela a fait écho en lui... Notez que les initiales sont les mêmes.

  • Le général Duroc, qui fut très proche de l'Empereur, lequel lui confia d'importantes missions. un ami fidèle et sûr.

  • Laurent M*** qui m'a aidée à finaliser la couverture du livre intitulé "Vivant"... son ancien nom "Duroc" m'est apparu quand ma vue s'est troublée en regardant un mot de 5 lettres

  • Fleury de Chaboulon, secrétaire de l'Empereur. Il participa à la campagne de France en 1814, suivit l'Empereur à l'île d'Elbe et combattit à Waterloo. Pour David Chanteranne, je me suis dit : il n'a pas été un homme d'épée, mais un homme de plume; puis j'ai reçu l'intuition qu'il avait été le secrétaire de Napoléon.

  • David Chanteranne, brillant historien du Premier Empire, et ami. Il connaissait aussi Gonzague Saint Bris et a rédigé la préface de mon livre Balzac Gonzague; Chaboulon semble avoir un visage plus rond, mais nous savons que les portraitistes ne sont pas tous fiables... nous n'avons que ce dessin pour juger.